Conseiller financier – vous êtes indépendant !

Conseiller financier

Assumer le rôle d’un conseiller financier offre un éventail de possibilités qui ne sont pas largement disponibles dans de nombreux domaines de carrière. En plus d’offrir de précieux conseils aux clients, les conseillers financiers qui réussissent ont un potentiel de gains pratiquement illimité, une flexibilité dans l’horaire de travail et un contrôle sur le travail réalisé.

Les avantages d’une carrière de conseiller financier vont bien au-delà de la rémunération. Les bureaux des conseillers financiers a un taux de croissance prévu de plus de 15% d’ici 2024, ce qui est nettement supérieur à la moyenne des perspectives d’emploi (7%). Voici quelques-uns des principaux avantages de devenir conseiller financier :

Offrir des conseils utiles

Bien que des conseils utiles ne soient pas souvent la raison pour laquelle les conseillers financiers commencent une carrière dans cette profession, il est courant que cet aspect du travail soit le plus gratifiant. Les consommateurs sont trop souvent dépassés et confus quant aux investissements ou aux produits d’assurance qui leurs conviennent. Le plus grand rôle qu’un conseiller financier joue est de fournir une éducation aux clients afin que des décisions appropriées puissent être prises. La neutralité du conseiller financier par rapport à celle d’un assureur ou d’un banquier est également un élément crucial pour des conseils de qualité. Il est certain que votre assureur qui travail chez X, ne vous proposera jamais les produit de la compagnie Y même si ceux-ci sont plus intéressants pour vous. Un succès dans la vie financière d’un client équivaut souvent à un succès pour le conseiller financier du client.

 Potentiel de revenu illimité

Pour la plupart des conseillers financiers, il n’y a pas de limite au potentiel de gain. Ceux-ci perçoivent des honoraires et des commissions. Cela signifie que les revenus sont basés sur le montant des nouvelles affaires ou des revenus récurrents créés chaque année. Bien que les structures de rémunération diffèrent, les conseillers ont la possibilité de générer les revenus annuels qu’ils souhaitent atteindre en fonction des objectifs qu’ils se sont fixés et le travail qu’ils sont prêts à réaliser tout au long de l’année.

Flexibilité de l’horaire de travail

Trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle peut être un défi lors du démarrage d’une nouvelle carrière et les conseillers financiers ne sont pas exemptés de cette difficulté. Cependant, une fois qu’un conseiller c’est établi une clientèle, ses horaires seront de plus en plus flexibles. De plus, dès le début de sa carrière, il sera totalement libre d’organiser son temps de travail administratif alors que la partie du travail en clientèle se fera plutôt selon les horaires de ses clients. Les conseillers financiers chevronnés ont cependant l’avantage de planifier des réunions avec les clients autour de leur calendrier personnel et, au fil du temps, ont la possibilité de travailler moins d’une semaine complète de 40 heures.

Créativité dans la structure de la pratique

Les conseillers financiers ont la possibilité de faire preuve de créativité dans la construction de leur clientèle. Alors que certains se concentrent sur la génération de baby-boomers, d’autres s’adressent exclusivement à la génération Y, d’autre à une génération de senior, d’entrepreneurs, de propriétaires, etc. Les conseillers se spécialisent donc souvent sur une clientèle qui correspond à leurs attentes et objectifs un peu comme un médecin spécialisé ou un avocat dans un certain domaine du droit. Le conseiller financier va également aussi se spécialiser sur certains types de solutions plutôt que d’autres en fonction de la clientèle qu’il développera.  Ses services se spécialiseront donc sur de la planification financière, retraite, successorale, de la gestion de fortune, du conseil en placement, de l’assurance et de l’immobilier par exemple.

Les inconvénients de la profession

Bien que la liste des avantages liés à l’activité de conseiller financier soit longue, il y a aussi un certain nombre d’inconvénients qu’il faut considérer.

Prospection continue

Le conseiller financier qui débute sa carrière devra consacrer une grande partie de son temps à la prospection de nouveau client. Cette partie de l’activité n’est pas toujours évidente pour tout le monde car elle consistera à vendre ses services de façon efficace et soutenue pendant les premières années d’activités. Savoir se vendre n’est pas une chose innée et demandera un certain temps d’apprentissage aux méthodes de vente avant de prendre du plaisir dans cette activité. Les conseillers financiers, comme dans toutes les professions libérales, doivent se développer un réseau d’affaire solide avec le temps. Bien entendu, une grande partie de cette activité est souvent assistée par la société qui pourra par exemple offrir des rendez-vous, mener des actions marketing ou mettre à la disposition du conseiller un certains nombre de clients pour qu’il puisse plus facilement se développer un réseau.  

Exigences réglementaires et de conformité

Les conseillers financiers doivent être autorisés à fournir des conseils ou à vendre des produits aux clients. Les processus d’obtention de ces autorisations peuvent être long. De plus, les conseillers sont tenus de suivre un certain nombre de formations régulières chaque année pour maintenir un niveau de compétence accru et ainsi être en mesure de toujours donner aux clients des conseils de qualités. Lorsqu’ils sont indépendants, les conseillers financiers doivent également souscrire une assurance contre les erreurs qu’ils pourraient commettre dans le cadre des conseils qu’ils donnent aux clients (faute professionnelle). Pour un conseiller financier qui débutent, ces différents points rendent donc le lancement des activités compliqués et demandent un temps de mise en place assez long. Ceci ne sera cependant pas le cas, si le conseiller financier débute ses activités dans une société sérieuse qui mettra ainsi toutes ses ressources aux services de son collaborateur.

Devenir conseiller financier ?

Vous êtes intéressé par la profession de conseiller financier mais vous avez des doutes sur vos capacités et le plaisir que vous aurez à effectuer ce métier ? Vous ne souhaitez également pas prendre de risque professionnel car votre situation privée ne vous le permet pas ? Dans ce cas, optez pour la sécurité en vous formant efficacement mais à votre rythme et en débutant votre activité en complément à votre profession actuelle. Chez Espace Formation ainsi que chez ses différents partenaires, il vous sera tout à fait possible d’apprendre et de commencer votre activité de conseiller financier dans de bonnes conditions et en toute sécurité. Ceci notamment à l’aide de notre formation inédite en Suisse et des conditions salariales exclusives chez notre partenaire privilégié.


Sans plus attendre, donnez un nouveau souffle à votre carrière et réalisez vos rêves !

Faire suivre cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous cherchez un emploi ?

Postulez dès aujourd'hui auprès de notre société principale !

Espace formation